Financement : focus sur les dons en nature

Vous le savez tous, trouver du financement pour son projet tourne souvent à la sinécure. Il vous faut d’abord la pièce du puzzle principale : diffuseur télé ou web, distributeur, éditeur de jeux vidéo…

 

Il vous faut ce « gatekeeper » qui vous permettra d’avoir accès aux financements publics et privés.

 

Imaginons que vous ayez épuisé toutes les possibilités évidentes et qu’il vous reste 20% de votre budget à financer… Que faire ?

 

Vous pouvez soit rechercher des sources de financement hors des sentiers battus si votre projet s’y prête, par exemple, en finançant une partie de vos coûts par des dons en nature.

 

Réductions sur des billets d’avion, utilisation d’un lieu à titre gratuit, prêt d’une voiture, de matériels ou de tableaux, utilisation de musique à titre gracieux, dons en nature, dons en services… Il est parfois plus facile pour des entreprises (ou pour des particuliers) de donner du temps, des biens ou des réductions plutôt que du numéraire…

 

Cette approche, certes, prend plus de temps mais, croyez-moi, elle peut s’avérer payante ! Et puis, avantage non négligeable, vous pourrez ainsi faire parler de votre projet et, pourquoi pas, augmenter votre communauté de ‘fans’ pour le projet !

 

Les projets documentaires sont ceux qui peuvent le plus en bénéficier car, contrairement aux investisseurs privés, les donateurs en nature, eux, n’attendent pas un retour sur leurs investissements.

 

Alors comment faire pour réduire le coût de votre projet tout en potentiellement augmentant le nombre des personnes voulant le voir ?

 

Les 5 conseils : 

 

  1. Connaissez votre cible – Faites des recherches sur les entreprises ou particuliers qui pourraient vous aider. Découvrez les sujets qui intéressent leurs dirigeants ou employés. Réfléchissez à ce que vous pouvez leur apporter en échange si besoin ai.

 

  1. Adaptez votre communication en fonction de votre auditoire – vous vous adressez à des chefs d’entreprises qui ne connaisse pas nécessairement l’industrie dans laquelle vous évoluez. Vous n’allez pas leur présenter le projet de la même façon que vous pitcher un diffuseur ou le CNC. Vous devez faire ressortir pourquoi votre projet mérite leur aide.

 

  1. Sachez ce que vous voulez – Lorsque vous vous adressez à une entreprise, soyez prêts ! Sachez ce que vous voulez leur demander et soyez prêt à ajuster votre tir. Si vous vouliez avoir des billets d’avion gratuitement et que l’on vous propose un rabais de 50%, prenez – les ! N’hésitez pas à demander un peu plus afin d’avoir ce que vous vouliez.

 

  1. Soyez passionnés ! Les entreprises sont dirigées par des humains… Et nous sommes tous toujours plus convaincus par quelqu’un qui est passionné par son projet… N’oubliez pas, l’enthousiasme, la passion sont contagieuses.

 

  1. Dîtes merci ! N’oubliez pas de dire merci en personne et dans le générique (le cas échéant). Soyez respectueux des biens que l’on vous prête et surtout, surtout, assurez-vous de leur inclure dans toute communication sur le projet. Croyez-moi, ils seront ravis de savoir où en est votre projet !

 

A bientôt

IBA

 

Vous aimerez aussi :

Stratégie de financement : un jeu de rôle !

5 conseils pour ferrer un investisseur privé

5 conseils pour réussir votre recherche de financement