5 conseils pour réussir votre tableau de trésorerie

Le tableau de trésorerie est un document utilisé pour anticiper et vérifier la trésorerie disponible pour une production depuis la phase de préparation jusqu’à la livraison du projet. Nous allons nous concentrer sur le tableau de trésorerie pour les projets cinématographiques, audiovisuels, nouveaux média ou de jeux vidéo aux diffuseurs (télé ou web), distributeurs et /ou éditeurs.

En interne, le tableau de trésorerie vous aide non seulement à définir combien vous devriez emprunter à la banque et pour combien de temps, mais aussi à gérer au plus près vos encaissements et décaissements. Un tableau de trésorerie créé pour un projet culturel a les mêmes finalités qu’un tableau de trésorerie créé pour une société – s’assurer que le projet / la société ne soit jamais à cours d’argent pour payer ses employés, ses fournisseurs et l’Etat !

Attention de prendre en compte la TVA dans le tableau ! Même si, sur la durée, la TVA n’a pas d’impact sur votre résultat, elle peut en avoir un très grand sur votre trésorerie…

En externe, les banques et certains organismes de financement utilisent le tableau de trésorerie pour déterminer la viabilité du projet, le montant du prêt éventuel qu’ils feront, le montant des intérêts inclus et le montant que les producteurs devront mettre de côté pour tout imprévu.

A noter que les banques vont proposer un financement dailly dans lequel elles offriront de vous prêter de l’argent en contrepartie de vos créances, des financements confirmés de votre projet.

En bref, voici mes 5 conseils pour réussir votre tableau de trésorerie:

  1. Assurez-vous d’avoir les informations clés à portée de main. Conventions de financement, contrat du personnel clé, calendrier de production, devis prévisionnel final, sont nécessaires pour faire un bon tableau de trésorerie.
  2. Écrivez toutes vos hypothèses de travail. S’il vous manque des informations clés, notez les hypothèses que vous avez faites pour créer le tableau. Il y a de fortes chances que vous devrez les changer.
  3. Libérez votre après-midi ! Faire un tableau de trésorerie prend du temps et de l’énergie. Assurez-vous d’avoir du temps devant vous où vous ne serez pas interrompu ou demandez à un spécialiste de le faire.
  4. Assurez-vous que vos encaissements correspondent à vos décaissements. Cela parait évident mais vous seriez surpris de savoir combien de fois ce n’est pas le cas !
  5. Gardez votre tableau de trésorerie à jour. Pour être utile, le tableau de trésorerie doit être mis à jour régulièrement. Il doit refléter la situation de la trésorerie à chaque période pendant prep, production et post production.

Et si vous avez besoin d’un coup de main, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes des spécialistes du tableau de trésorerie ! 

IBA